Quels sont les symptômes de l'oeil sec ?

Quels sont les symptômes de l'oeil sec ?
Quels sont les symptômes de l'oeil sec ?
Quels sont les symptômes de l'oeil sec ?
Santé septembre 2015

Vous avez parfois ou souvent l’impression d’avoir du sable dans les yeux ou les yeux qui brûlent ? Il s’agit peut-être du syndrome de l’œil sec.

L’œil sec est une affection qui se traduit par une diminution de la production de liquide lacrymal ou une évaporation accrue de celui-ci. Il s’ensuit un dommage à la conjonctive et à la cornée qui peut provoquer différents troubles.

L’œil est recouvert d’un film lacrymal qui empêche le contact direct de l’air avec les couches externes de l’œil. Ce film a pour fonction d’humidifier la surface de l’œil pour favoriser la mobilité des paupières, permettre d’avoir une bonne qualité de vision et prévenir le dessèchement de l’œil. Il permet également d’éliminer les corps étrangers ainsi que des produits du métabolisme de la surface de l’œil. Il approvisionne les tissus en nutriments, vitamines et oxygène. Il protège contre les infections.

yeux secs

Quels sont les principaux troubles caractéristiques de l’œil sec ?

  • Sensation de corps étranger (grain de sable dans l’œil)
  • brûlures et picotements
  • sensation de sécheresse
  • rougeur de la conjonctive
  • larmoiements en cas de vent ou de changement de luminosité
  • rougeur des paupières ou du bord des paupières
  • paupières collées au réveil
  • démangeaisons du bord des paupières
  • fatigue oculaire
  • troubles de la vision

 

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de l’œil sec :

  • La diminution des larmes avec l’âge
    La production de larmes diminue généralement chez les personnes âgées
  • Les changements hormonaux
    Lors de la ménopause, le déséquilibre entre les oestrogènes et les androgènes est un facteur déclenchant des troubles dans la lubrification de l’oeil
  • L’inflammation du bord de la paupière ou blépharite
    Celle-ci fragilise le film lacrymal qui s’évapore plus rapidement provoquant une sécheresse oculaire
  • La prise de certains médicaments
    La production de larmes peut être bloquée par certains médicaments tels que : hypotenseurs ou bêtabloquants, somni­fères, psychotropes et pilules contraceptives
  • Le stress qui occasionne une fatigue générale
  • Certaines affections entraînent le syndrome de l’œil sec telles que les maladies rhumatismales, le diabète, les affections de la thyroïde, du foie ou des paupières
  • La pollution, le climat: le syndrome de l’œil sec survient fréquemment en été lorsque le niveau d’ozone est particulièrement élevé ou bien dans un environnement rempli de poussière, de fumée de cigarettes ou de gaz d’échappement. Il en est de même lorsque l’on est en contact avec de l’air chaud et sec l’hiver en raison du chauffage, ou bien alors lorsque l’on travaille dans des pièces climatisées. Ce phénomène est encore augmenté lorsque l’on est souvent face à son écran d’ordinateur ou lors de longs trajets en voiture, ceci provoquant une diminution de la fréquence des clignements d’yeux.

Quel est le danger et que faire ?

Non traité, un syndrome de l’œil sec très étendu peut conduire à une opacification totale de la cornée. Des inflammations peuvent survenir et l’attaquer. Ces troubles peuvent être évités. Votre opticien Visilab vous conseillera dans le cas où il constate que les causes sont environnementales. En cas de causes pathologiques, il vous faudra consulter un ophtalmologue qui prescrira alors un traitement approprié.

Quel type de traitement sera-t-il recommandé ?

Un traitement par des larmes artificielles sous forme de collyre, gel ou pommade suffira généralement, si le syndrome de l’œil sec est diagnostiqué précocement. Une hygiène parfaite du bord des paupières sera demandée. Un traitement, ou un changement de traitement, d’une affection générale sous-jacente, si tel est le cas, sera bien sûr préconisé. Il vous faudra éviter soigneusement les situations qui déclenchent cette sécheresse oculaire, comme par exemple la climatisation, les pièces surchauffées et la fumée de cigarettes. Le plus important sera de trouver la cause du trouble de la lubrification et de traiter celle-ci rapidement.

L’œil sec et les lentilles de contact

Le syndrome de l’œil sec n’empêche pas forcément le port de lentilles de contact. Il suffit d’en parler avec votre ophtalmologue ou votre opticien diplômé Visilab qui vous indiquera quel type de lentilles vous convient le mieux. Ces dernières années, de nombreux nouveaux matériaux ont été développés pour la fabrication des lentilles de contact augmentant ainsi la tolérance même en cas de faible quantité de larmes. Ceci permet de proposer des lentilles de contact à des personnes qui ne pouvaient pas jusqu’à présent en porter.

Lentilles de contact et service Visilab

Il convient de rappeler que Visilab ne se contente pas de proposer des produits d’entretien mais prend aussi en charge les contrôles périodiques et la mise à jour de la correction.

Vous avez parfois ou souvent l’impression d’avoir du sable dans les yeux ou les yeux qui brûlent ? Il s’agit peut-être du syndrome de l’œil sec.

L’œil sec est une affection qui se traduit par une diminution de la production de liquide lacrymal ou une évaporation accrue de celui-ci. Il s’ensuit un dommage à la conjonctive et à la cornée qui peut provoquer différents troubles.

L’œil est recouvert d’un film lacrymal qui empêche le contact direct de l’air avec les couches externes de l’œil. Ce film a pour fonction d’humidifier la surface de l’œil pour favoriser la mobilité des paupières, permettre d’avoir une bonne qualité de vision et prévenir le dessèchement de l’œil. Il permet également d’éliminer les corps étrangers ainsi que des produits du métabolisme de la surface de l’œil. Il approvisionne les tissus en nutriments, vitamines et oxygène. Il protège contre les infections.

yeux secs

Quels sont les principaux troubles caractéristiques de l’œil sec ?

  • Sensation de corps étranger (grain de sable dans l’œil)
  • brûlures et picotements
  • sensation de sécheresse
  • rougeur de la conjonctive
  • larmoiements en cas de vent ou de changement de luminosité
  • rougeur des paupières ou du bord des paupières
  • paupières collées au réveil
  • démangeaisons du bord des paupières
  • fatigue oculaire
  • troubles de la vision

 

 

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de l’œil sec :

  • La diminution des larmes avec l’âge
    La production de larmes diminue généralement chez les personnes âgées
  • Les changements hormonaux
    Lors de la ménopause, le déséquilibre entre les oestrogènes et les androgènes est un facteur déclenchant des troubles dans la lubrification de l’oeil
  • L’inflammation du bord de la paupière ou blépharite
    Celle-ci fragilise le film lacrymal qui s’évapore plus rapidement provoquant une sécheresse oculaire
  • La prise de certains médicaments
    La production de larmes peut être bloquée par certains médicaments tels que : hypotenseurs ou bêtabloquants, somni­fères, psychotropes et pilules contraceptives
  • Le stress qui occasionne une fatigue générale
  • Certaines affections entraînent le syndrome de l’œil sec telles que les maladies rhumatismales, le diabète, les affections de la thyroïde, du foie ou des paupières
  • La pollution, le climat: le syndrome de l’œil sec survient fréquemment en été lorsque le niveau d’ozone est particulièrement élevé ou bien dans un environnement rempli de poussière, de fumée de cigarettes ou de gaz d’échappement. Il en est de même lorsque l’on est en contact avec de l’air chaud et sec l’hiver en raison du chauffage, ou bien alors lorsque l’on travaille dans des pièces climatisées. Ce phénomène est encore augmenté lorsque l’on est souvent face à son écran d’ordinateur ou lors de longs trajets en voiture, ceci provoquant une diminution de la fréquence des clignements d’yeux.

Quel est le danger et que faire ?

Non traité, un syndrome de l’œil sec très étendu peut conduire à une opacification totale de la cornée. Des inflammations peuvent survenir et l’attaquer. Ces troubles peuvent être évités. Votre opticien Visilab vous conseillera dans le cas où il constate que les causes sont environnementales. En cas de causes pathologiques, il vous faudra consulter un ophtalmologue qui prescrira alors un traitement approprié.

Quel type de traitement sera-t-il recommandé ?

Un traitement par des larmes artificielles sous forme de collyre, gel ou pommade suffira généralement, si le syndrome de l’œil sec est diagnostiqué précocement. Une hygiène parfaite du bord des paupières sera demandée. Un traitement, ou un changement de traitement, d’une affection générale sous-jacente, si tel est le cas, sera bien sûr préconisé. Il vous faudra éviter soigneusement les situations qui déclenchent cette sécheresse oculaire, comme par exemple la climatisation, les pièces surchauffées et la fumée de cigarettes. Le plus important sera de trouver la cause du trouble de la lubrification et de traiter celle-ci rapidement.

L’œil sec et les lentilles de contact

Le syndrome de l’œil sec n’empêche pas forcément le port de lentilles de contact. Il suffit d’en parler avec votre ophtalmologue ou votre opticien diplômé Visilab qui vous indiquera quel type de lentilles vous convient le mieux. Ces dernières années, de nombreux nouveaux matériaux ont été développés pour la fabrication des lentilles de contact augmentant ainsi la tolérance même en cas de faible quantité de larmes. Ceci permet de proposer des lentilles de contact à des personnes qui ne pouvaient pas jusqu’à présent en porter.

Lentilles de contact et service Visilab

Il convient de rappeler que Visilab ne se contente pas de proposer des produits d’entretien mais prend aussi en charge les contrôles périodiques et la mise à jour de la correction.

yeux secs

Vous avez parfois ou souvent l’impression d’avoir du sable dans les yeux ou les yeux qui brûlent ? Il s’agit peut-être du syndrome de l’œil sec.

L’œil sec est une affection qui se traduit par une diminution de la production de liquide lacrymal ou une évaporation accrue de celui-ci. Il s’ensuit un dommage à la conjonctive et à la cornée qui peut provoquer différents troubles.

L’œil est recouvert d’un film lacrymal qui empêche le contact direct de l’air avec les couches externes de l’œil. Ce film a pour fonction d’humidifier la surface de l’œil pour favoriser la mobilité des paupières, permettre d’avoir une bonne qualité de vision et prévenir le dessèchement de l’œil. Il permet également d’éliminer les corps étrangers ainsi que des produits du métabolisme de la surface de l’œil. Il approvisionne les tissus en nutriments, vitamines et oxygène. Il protège contre les infections.

Quels sont les principaux troubles caractéristiques de l’œil sec ?

  • Sensation de corps étranger (grain de sable dans l’œil)
  • brûlures et picotements
  • sensation de sécheresse
  • rougeur de la conjonctive
  • larmoiements en cas de vent ou de changement de luminosité
  • rougeur des paupières ou du bord des paupières
  • paupières collées au réveil
  • démangeaisons du bord des paupières
  • fatigue oculaire
  • troubles de la vision

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de l’œil sec :

  • La diminution des larmes avec l’âge 
    La production de larmes diminue généralement chez les personnes âgées
  • Les changements hormonaux 
    Lors de la ménopause, le déséquilibre entre les oestrogènes et les androgènes est un facteur déclenchant des troubles dans la lubrification de l’oeil
  • L’inflammation du bord de la paupière ou blépharite 
    Celle-ci fragilise le film lacrymal qui s’évapore plus rapidement provoquant une sécheresse oculaire
  • La prise de certains médicaments 
    La production de larmes peut être bloquée par certains médicaments tels que : hypotenseurs ou bêtabloquants, somni­fères, psychotropes et pilules contraceptives
  • Le stress qui occasionne une fatigue générale
  • Certaines affections entraînent le syndrome de l’œil sec telles que les maladies rhumatismales, le diabète, les affections de la thyroïde, du foie ou des paupières
  • La pollution, le climat: le syndrome de l’œil sec survient fréquemment en été lorsque le niveau d’ozone est particulièrement élevé ou bien dans un environnement rempli de poussière, de fumée de cigarettes ou de gaz d’échappement. Il en est de même lorsque l’on est en contact avec de l’air chaud et sec l’hiver en raison du chauffage, ou bien alors lorsque l’on travaille dans des pièces climatisées. Ce phénomène est encore augmenté lorsque l’on est souvent face à son écran d’ordinateur ou lors de longs trajets en voiture, ceci provoquant une diminution de la fréquence des clignements d’yeux.

Quel est le danger et que faire ?

Non traité, un syndrome de l’œil sec très étendu peut conduire à une opacification totale de la cornée. Des inflammations peuvent survenir et l’attaquer. Ces troubles peuvent être évités. Votre opticien Visilab vous conseillera dans le cas où il constate que les causes sont environnementales. En cas de causes pathologiques, il vous faudra consulter un ophtalmologue qui prescrira alors un traitement approprié.

Quel type de traitement sera-t-il recommandé ?

Un traitement par des larmes artificielles sous forme de collyre, gel ou pommade suffira généralement, si le syndrome de l’œil sec est diagnostiqué précocement. Une hygiène parfaite du bord des paupières sera demandée. Un traitement, ou un changement de traitement, d’une affection générale sous-jacente, si tel est le cas, sera bien sûr préconisé. Il vous faudra éviter soigneusement les situations qui déclenchent cette sécheresse oculaire, comme par exemple la climatisation, les pièces surchauffées et la fumée de cigarettes. Le plus important sera de trouver la cause du trouble de la lubrification et de traiter celle-ci rapidement.

L’œil sec et les lentilles de contact

Le syndrome de l’œil sec n’empêche pas forcément le port de lentilles de contact. Il suffit d’en parler avec votre ophtalmologue ou votre opticien diplômé Visilab qui vous indiquera quel type de lentilles vous convient le mieux. Ces dernières années, de nombreux nouveaux matériaux ont été développés pour la fabrication des lentilles de contact augmentant ainsi la tolérance même en cas de faible quantité de larmes. Ceci permet de proposer des lentilles de contact à des personnes qui ne pouvaient pas jusqu’à présent en porter.

Lentilles de contact et service Visilab

Il convient de rappeler que Visilab ne se contente pas de proposer des produits d’entretien mais prend aussi en charge les contrôles périodiques et la mise à jour de la correction.

Haut