La protection solaire

La protection solaire
La protection solaire
La protection solaire
Conseils santé août 2015
protection solaire

Les solaires, j’y pense toute l’année !

Sous le soleil, rien n’a changé : les rayons UV peuvent provoquer de multiples dommages aux yeux, dont certains irrémédiables. Porter des lunettes solaires de qualité est la seule manière efficace de les protéger.



A en juger par le nombre d’adultes qui portent des lunettes de soleil dès qu’un rayon pointe, les messages de prévention portant sur la protection de leurs yeux ont atteint leur cible. Du côté des enfants, c’est encore loin d’être le cas. C’est d’autant plus regrettable que leurs yeux sont plus vulnérables aux rayons UV que ceux des adultes, que les atteintes survenues durant l’enfance sont cumulatives et favorisent les pathologies à l’âge adulte.

On sait aujourd’hui que des coups de soleil répétés multiplient les risques de développer un cancer de la peau. Il en va de même pour les yeux : à long terme, des expositions prolongées aux rayons UV sont responsables de la cataracte, de rétinopathie ou de dégénérescence maculaire liée à l'âge.

Désagréments en vue

Les UVA permettent de bronzer, mais ils accélèrent aussi le vieillissement des cellules de l'œil. Les UVB, responsables des coups de soleil, peuvent entraîner des brûlures de certaines parties de l'œil, l’équivalent d’un coup de soleil sur la cornée. Les infrarouges, enfin, provoquent dans certains cas le dessèchement de l'œil et menacent, sur le long terme, ses couches profondes.

Les désagréments liés à une exposition au soleil sans protection peuvent être temporaires et prendre la forme d’une affection cornéenne, d’une conjonctivite ou d’une ophtalmie. Celles-ci se manifestent par la sensation d’avoir du sable dans les yeux et une grande sensibilité à la lumière.

Sur le long terme, exposer ses yeux au soleil sans protection de qualité provoque une dégénération lente des tissus oculaires, accélérant ainsi le risque de cataracte qui est le vieillissement précoce du cristallin et de dégénérescence maculaire ou perte de vision centrale de la rétine. La cataracte touche plus de 20% de la population à partir de l’âge de 65 ans, et plus de 60% à partir de l’âge de 85 ans. L’évolution est progressive et aboutit, sans traitement, à l’opacification totale du cristallin et à la cécité. Selon l’OMS, 20% environ des cataractes, première cause de cécité mondiale, sont liés aux expositions solaires répétées.


solaires enfants

Conseils et précautions

Pour préserver le capital vue des enfants sur le long terme, il faut les protéger dès leur plus jeune âge. La première précaution est de ne pas les exposer au soleil sans protection et de préférer le début ou la fin de journée pour pratiquer les activités de plein air. 

Enduits de crème solaire, habillés d’un short et d’un tee-shirt, les enfants devraient également porter une casquette avec visière et des lunettes de soleil de qualité et adaptées. Celles-ci doivent être souples, confortables et assez enveloppantes pour empêcher les rayons du soleil de pénétrer par les côtés. Il est important de comprendre que la protection des yeux chez les enfants est tout aussi nécessaire que la protection de la peau.

 

Si vous portez des lentilles de contact avec filtre UV, il est impératif de porter également des lunettes de soleil avant de s’exposer au soleil, car il faut protéger la totalité de l’œil et pas uniquement la cornée. Les conjonctives et les paupières sont très sensibles et, sans protection, il y a alors un risque d’apparition de pingueculas sur les conjonctives, atteintes bénignes mais inesthétiques. De plus, le filtre UV ne signifiant pas qu’il y protection contre l’éblouissement, le risque d’ophtalmie n’est pas écarté. Enfin, les filtres UV des lentilles arrêtent moins d’UV que les verres de lunettes solaires.

Les mesures de précaution sont identiques pour les adultes. Les expositions prolongées au soleil et les coups de soleil répétés contribuent à accélérer le vieillissement des yeux et de la peau. Ils peuvent aussi mener, à terme, au développement de cancers.

Les critères à retenir

Toutes les lunettes vendues chez Visilab sont marquées du sigle CE garantissant que la paire de lunettes a été fabriquée dans le respect des normes européennes et internationales actuellement en vigueur et que les verres protègent à 100% des rayons UV (ultraviolets).

Concernant l'intensité de la teinte du verre, la catégorie de protection s’échelonne entre 0 et 4. Les catégories 2 et 3 conviennent aux activités de la vie quotidienne. Pour le ski et les activités nautiques la catégorie 3 avec des verres polarisés est recommandée. La 4 est réservée aux conditions extrêmes comme en haute altitude et pour les yeux sensibles. Par contre, elle est interdite pour la conduite.

Des goûts et des couleurs

Les attentes en matière de lunettes de soleil ne sont pas les mêmes pour l’amateur de polars allongé sous les cocotiers et celui qui se lance en bas de pentes vertigineuses. Indépendamment de leur look et de leur branchitude, les solaires devraient être choisies en fonction de vos activités.

Pour la conduite, par exemple, on privilégie le gris qui assure une restitution fidèle des couleurs et protège par tous les temps. Les verres bruns, qui conviennent souvent mieux aux myopes, offrent une bonne protection en toutes circonstances, réchauffent et améliorent les contrastes. Les hypermétropes penchent plutôt vers le vert.

Pour vous aider à faire votre choix, n’hésitez pas à en parler avec nos opticiens. Ils se feront un plaisir de mettre leurs compétences et leurs connaissances à votre service. Ils pourront vous conseiller sur la catégorie de protection, la couleur et le type de verres (polarisants ou photochromiques) qui vous assureront le meilleur confort visuel et une sécurité optimale lors de vos activités à l’extérieur.

Pour les enfants, y compris les tout-petits, Visilab propose un large choix de lunettes de soleil branchées et sympas. Confortables, solides, joyeusement colorées, elles ont tout pour leur plaire et pour leur offrir la meilleure des protections.

Le saviez-vous ?

Avant l’âge d’un an, 90% des UVA et plus de 50% des UVB parviennent à la rétine. Entre 1 et 12 ans, le chiffre passe à 60% des UVA et 25% des UVB. C’est à partir de 25 ans seulement que le cristallin arrive à maturité protégeant ainsi mieux la rétine.

Le temps passé à pratiquer des activités à l’extérieur en plein air avant l’âge de 18 ans représente, pour la majorité d’entre nous, les 80% de la totalité des rayons UV auxquels nous serons exposés durant toute notre vie.

Les dommages dus aux rayons du soleil ne surviennent pas qu’en été ! Porter des solaires lors d’activités à l’extérieur est recommandé toute l’année et à tous les âges.

Les fines couches de nuage laissent passer les rayons du soleil : chaussez vos solaires même lorsque le soleil ne brille pas de tous ses feux !

protection solaire

Les solaires, j’y pense toute l’année !

Sous le soleil, rien n’a changé : les rayons UV peuvent provoquer de multiples dommages aux yeux, dont certains irrémédiables. Porter des lunettes solaires de qualité est la seule manière efficace de les protéger.



A en juger par le nombre d’adultes qui portent des lunettes de soleil dès qu’un rayon pointe, les messages de prévention portant sur la protection de leurs yeux ont atteint leur cible. Du côté des enfants, c’est encore loin d’être le cas. C’est d’autant plus regrettable que leurs yeux sont plus vulnérables aux rayons UV que ceux des adultes, que les atteintes survenues durant l’enfance sont cumulatives et favorisent les pathologies à l’âge adulte.

On sait aujourd’hui que des coups de soleil répétés multiplient les risques de développer un cancer de la peau. Il en va de même pour les yeux : à long terme, des expositions prolongées aux rayons UV sont responsables de la cataracte, de rétinopathie ou de dégénérescence maculaire liée à l'âge.

Désagréments en vue

Les UVA permettent de bronzer, mais ils accélèrent aussi le vieillissement des cellules de l'œil. Les UVB, responsables des coups de soleil, peuvent entraîner des brûlures de certaines parties de l'œil, l’équivalent d’un coup de soleil sur la cornée. Les infrarouges, enfin, provoquent dans certains cas le dessèchement de l'œil et menacent, sur le long terme, ses couches profondes.

Les désagréments liés à une exposition au soleil sans protection peuvent être temporaires et prendre la forme d’une affection cornéenne, d’une conjonctivite ou d’une ophtalmie. Celles-ci se manifestent par la sensation d’avoir du sable dans les yeux et une grande sensibilité à la lumière.

Sur le long terme, exposer ses yeux au soleil sans protection de qualité provoque une dégénération lente des tissus oculaires, accélérant ainsi le risque de cataracte qui est le vieillissement précoce du cristallin et de dégénérescence maculaire ou perte de vision centrale de la rétine. La cataracte touche plus de 20% de la population à partir de l’âge de 65 ans, et plus de 60% à partir de l’âge de 85 ans. L’évolution est progressive et aboutit, sans traitement, à l’opacification totale du cristallin et à la cécité. Selon l’OMS, 20% environ des cataractes, première cause de cécité mondiale, sont liés aux expositions solaires répétées.


solaires enfants

Conseils et précautions

Pour préserver le capital vue des enfants sur le long terme, il faut les protéger dès leur plus jeune âge. La première précaution est de ne pas les exposer au soleil sans protection et de préférer le début ou la fin de journée pour pratiquer les activités de plein air. 

Enduits de crème solaire, habillés d’un short et d’un tee-shirt, les enfants devraient également porter une casquette avec visière et des lunettes de soleil de qualité et adaptées. 

 

 

Celles-ci doivent être souples, confortables et assez enveloppantes pour empêcher les rayons du soleil de pénétrer par les côtés. Il est important de comprendre que la protection des yeux chez les enfants est tout aussi nécessaire que la protection de la peau. 

Si vous portez des lentilles de contact avec filtre UV, il est impératif de porter également des lunettes de soleil avant de s’exposer au soleil, car il faut protéger la totalité de l’œil et pas uniquement la cornée. Les conjonctives et les paupières sont très sensibles et, sans protection, il y a alors un risque d’apparition de pingueculas sur les conjonctives, atteintes bénignes mais inesthétiques. De plus, le filtre UV ne signifiant pas qu’il y protection contre l’éblouissement, le risque d’ophtalmie n’est pas écarté. Enfin, les filtres UV des lentilles arrêtent moins d’UV que les verres de lunettes solaires.

Les mesures de précaution sont identiques pour les adultes. Les expositions prolongées au soleil et les coups de soleil répétés contribuent à accélérer le vieillissement des yeux et de la peau. Ils peuvent aussi mener, à terme, au développement de cancers.

Les critères à retenir

Toutes les lunettes vendues chez Visilab sont marquées du sigle CE garantissant que la paire de lunettes a été fabriquée dans le respect des normes européennes et internationales actuellement en vigueur et que les verres protègent à 100% des rayons UV (ultraviolets).

Concernant l'intensité de la teinte du verre, la catégorie de protection s’échelonne entre 0 et 4. Les catégories 2 et 3 conviennent aux activités de la vie quotidienne. Pour le ski et les activités nautiques la catégorie 3 avec des verres polarisés est recommandée. La 4 est réservée aux conditions extrêmes comme en haute altitude et pour les yeux sensibles. Par contre, elle est interdite pour la conduite.

Des goûts et des couleurs

Les attentes en matière de lunettes de soleil ne sont pas les mêmes pour l’amateur de polars allongé sous les cocotiers et celui qui se lance en bas de pentes vertigineuses. Indépendamment de leur look et de leur branchitude, les solaires devraient être choisies en fonction de vos activités.

Pour la conduite, par exemple, on privilégie le gris qui assure une restitution fidèle des couleurs et protège par tous les temps. Les verres bruns, qui conviennent souvent mieux aux myopes, offrent une bonne protection en toutes circonstances, réchauffent et améliorent les contrastes. Les hypermétropes penchent plutôt vers le vert.

Pour vous aider à faire votre choix, n’hésitez pas à en parler avec nos opticiens. Ils se feront un plaisir de mettre leurs compétences et leurs connaissances à votre service. Ils pourront vous conseiller sur la catégorie de protection, la couleur et le type de verres (polarisants ou photochromiques) qui vous assureront le meilleur confort visuel et une sécurité optimale lors de vos activités à l’extérieur.

Pour les enfants, y compris les tout-petits, Visilab propose un large choix de lunettes de soleil branchées et sympas. Confortables, solides, joyeusement colorées, elles ont tout pour leur plaire et pour leur offrir la meilleure des protections.

Le saviez-vous ?

Avant l’âge d’un an, 90% des UVA et plus de 50% des UVB parviennent à la rétine. Entre 1 et 12 ans, le chiffre passe à 60% des UVA et 25% des UVB. C’est à partir de 25 ans seulement que le cristallin arrive à maturité protégeant ainsi mieux la rétine.

Le temps passé à pratiquer des activités à l’extérieur en plein air avant l’âge de 18 ans représente, pour la majorité d’entre nous, les 80% de la totalité des rayons UV auxquels nous serons exposés durant toute notre vie.

Les dommages dus aux rayons du soleil ne surviennent pas qu’en été ! Porter des solaires lors d’activités à l’extérieur est recommandé toute l’année et à tous les âges.

Les fines couches de nuage laissent passer les rayons du soleil : chaussez vos solaires même lorsque le soleil ne brille pas de tous ses feux !

Les solaires, j’y pense toute l’année !

Sous le soleil, rien n’a changé : les rayons UV peuvent provoquer de multiples dommages aux yeux, dont certains irrémédiables. Porter des lunettes solaires de qualité est la seule manière efficace de les protéger.

protection solaire

A en juger par le nombre d’adultes qui portent des lunettes de soleil dès qu’un rayon pointe, les messages de prévention portant sur la protection de leurs yeux ont atteint leur cible. Du côté des enfants, c’est encore loin d’être le cas. C’est d’autant plus regrettable que leurs yeux sont plus vulnérables aux rayons UV que ceux des adultes, que les atteintes survenues durant l’enfance sont cumulatives et favorisent les pathologies à l’âge adulte.

On sait aujourd’hui que des coups de soleil répétés multiplient les risques de développer un cancer de la peau. Il en va de même pour les yeux : à long terme, des expositions prolongées aux rayons UV sont responsables de la cataracte, de rétinopathie ou de dégénérescence maculaire liée à l'âge.

Désagréments en vue

Les UVA permettent de bronzer, mais ils accélèrent aussi le vieillissement des cellules de l'œil. Les UVB, responsables des coups de soleil, peuvent entraîner des brûlures de certaines parties de l'œil, l’équivalent d’un coup de soleil sur la cornée. Les infrarouges, enfin, provoquent dans certains cas le dessèchement de l'œil et menacent, sur le long terme, ses couches profondes.

Les désagréments liés à une exposition au soleil sans protection peuvent être temporaires et prendre la forme d’une affection cornéenne, d’une conjonctivite ou d’une ophtalmie. Celles-ci se manifestent par la sensation d’avoir du sable dans les yeux et une grande sensibilité à la lumière.

Sur le long terme, exposer ses yeux au soleil sans protection de qualité provoque une dégénération lente des tissus oculaires, accélérant ainsi le risque de cataracte qui est le vieillissement précoce du cristallin et de dégénérescence maculaire ou perte de vision centrale de la rétine. La cataracte touche plus de 20% de la population à partir de l’âge de 65 ans, et plus de 60% à partir de l’âge de 85 ans. L’évolution est progressive et aboutit, sans traitement, à l’opacification totale du cristallin et à la cécité. Selon l’OMS, 20% environ des cataractes, première cause de cécité mondiale, sont liés aux expositions solaires répétées.

Conseils et précautions

Pour préserver le capital vue des enfants sur le long terme, il faut les protéger dès leur plus jeune âge. La première précaution est de ne pas les exposer au soleil sans protection et de préférer le début ou la fin de journée pour pratiquer les activités de plein air.

Enduits de crème solaire, habillés d’un short et d’un tee-shirt, les enfants devraient également porter une casquette avec visière et des lunettes de soleil de qualité et adaptées. Celles-ci doivent être souples, confortables et assez enveloppantes pour empêcher les rayons du soleil de pénétrer par les côtés. Il est important de comprendre que la protection des yeux chez les enfants est tout aussi nécessaire que la protection de la peau.

solaires enfants

Si vous portez des lentilles de contact avec filtre UV, il est impératif de porter également des lunettes de soleil avant de s’exposer au soleil, car il faut protéger la totalité de l’œil et pas uniquement la cornée. Les conjonctives et les paupières sont très sensibles et, sans protection, il y a alors un risque d’apparition de pingueculas sur les conjonctives, atteintes bénignes mais inesthétiques. De plus, le filtre UV ne signifiant pas qu’il y protection contre l’éblouissement, le risque d’ophtalmie n’est pas écarté. Enfin, les filtres UV des lentilles arrêtent moins d’UV que les verres de lunettes solaires.Les mesures de précaution sont identiques pour les adultes. Les expositions prolongées au soleil et les coups de soleil répétés contribuent à accélérer le vieillissement des yeux et de la peau. Ils peuvent aussi mener, à terme, au développement de cancers.

Les critères à retenir

Toutes les lunettes vendues chez Visilab sont marquées du sigle CE garantissant que la paire de lunettes a été fabriquée dans le respect des normes européennes et internationales actuellement en vigueur et que les verres protègent à 100% des rayons UV (ultraviolets).

Concernant l'intensité de la teinte du verre, la catégorie de protection s’échelonne entre 0 et 4. Les catégories 2 et 3 conviennent aux activités de la vie quotidienne. Pour le ski et les activités nautiques la catégorie 3 avec des verres polarisés est recommandée. La 4 est réservée aux conditions extrêmes comme en haute altitude et pour les yeux sensibles. Par contre, elle est interdite pour la conduite.

Des goûts et des couleurs

Les attentes en matière de lunettes de soleil ne sont pas les mêmes pour l’amateur de polars allongé sous les cocotiers et celui qui se lance en bas de pentes vertigineuses. Indépendamment de leur look et de leur branchitude, les solaires devraient être choisies en fonction de vos activités.

Pour la conduite, par exemple, on privilégie le gris qui assure une restitution fidèle des couleurs et protège par tous les temps. Les verres bruns, qui conviennent souvent mieux aux myopes, offrent une bonne protection en toutes circonstances, réchauffent et améliorent les contrastes. Les hypermétropes penchent plutôt vers le vert.

Pour vous aider à faire votre choix, n’hésitez pas à en parler avec nos opticiens. Ils se feront un plaisir de mettre leurs compétences et leurs connaissances à votre service. Ils pourront vous conseiller sur la catégorie de protection, la couleur et le type de verres (polarisants ou photochromiques) qui vous assureront le meilleur confort visuel et une sécurité optimale lors de vos activités à l’extérieur.

Pour les enfants, y compris les tout-petits, Visilab propose un large choix de lunettes de soleil branchées et sympas. Confortables, solides, joyeusement colorées, elles ont tout pour leur plaire et pour leur offrir la meilleure des protections.

Le saviez-vous ?

Avant l’âge d’un an, 90% des UVA et plus de 50% des UVB parviennent à la rétine. Entre 1 et 12 ans, le chiffre passe à 60% des UVA et 25% des UVB. C’est à partir de 25 ans seulement que le cristallin arrive à maturité protégeant ainsi mieux la rétine.

Le temps passé à pratiquer des activités à l’extérieur en plein air avant l’âge de 18 ans représente, pour la majorité d’entre nous, les 80% de la totalité des rayons UV auxquels nous serons exposés durant toute notre vie.

Les dommages dus aux rayons du soleil ne surviennent pas qu’en été ! Porter des solaires lors d’activités à l’extérieur est recommandé toute l’année et à tous les âges.

Les fines couches de nuage laissent passer les rayons du soleil : chaussez vos solaires même lorsque le soleil ne brille pas de tous ses feux !

Haut