-30% sur les solaires*

Lumière bleue : ses dangers et comment s’en protéger

Conseils santé
Lumière bleue

 

 

À l’heure où la lumière bleue envahit nos vies, les scientifiques tirent la sonnette d’alarme. Voyons ce qu’est réellement cette lumière, quels sont ses effets principaux sur les yeux et si des lunettes de protection anti-lumière bleue peuvent constituer une solution efficace.

 

 

Lumière bleue : explications

La lumière bleue est une partie de la lumière visible par nos yeux. Émise de façon naturelle, elle a inondé notre environnement avec l’utilisation toujours croissante d’appareils modernes tels que les écrans d’ordinateurs, smartphones et tablettes, télévision ou encore ampoules à LED. Nous verrons que cette surexposition n’est pas sans conséquences sur notre santé.

L'ensemble de la lumière visible par l'œil humain est constitué de plusieurs bandes de couleurs de longueurs d’onde différentes. La bande comprenant la lumière bleue est ainsi composée de plusieurs niveaux de bleu, allant du bleu turquoise au bleu-violet. C'est cette dernière zone qui nous intéresse ici et dont la dangerosité n’est plus à démontrer.

Des risques pour la santé

De nombreuses études scientifiques ont prouvé qu'une exposition prolongée à la lumière bleue pouvait avoir des effets néfastes sur nos yeux et sur notre santé de manière plus générale. Son intensité est plus élevée que celle de la lumière bleu turquoise, causant à la longue des dommages aux yeux. Elle représente ainsi un facteur avéré dans le vieillissement prématuré de la rétine (dégénérescence maculaire). Ce facteur peut être aggravé en cas d’opération de la cataracte, le cristallin ne jouant plus son rôle de filtre naturel. Et cela sans parler de la fatigue oculaire occasionnée pouvant entraîner des picotements ou des larmoiements des yeux.

Présente dans la nature, la lumière bleue joue également un rôle dans la régulation de nos hormones et de notre horloge biologique (cycle circadien). Ces ondes sont en effet très présentes dans la luminosité en plein jour. Le soir, la diminution de la luminosité naturelle et la transition vers des couleurs plus chaudes indiquent au cerveau qu'il est temps de passer en phase d’endormissement. Ainsi l'utilisation à une heure tardive d'appareils électroniques ou de certaines lampes retarde la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil, ce qui implique un endormissement profond plus difficile et pouvant ainsi générer une fatigue par manque de sommeil.

Quelles protections sont efficaces ?

La première chose à envisager est de réduire le temps passé devant les écrans ou autres sources de lumière artificielle. On peut également utiliser des logiciels tels que F.lux (gratuit) pour régler la luminosité de l'écran et sa composition en fonction du moment de la journée. Néanmoins, ces solutions ne sont pas toujours envisageables, si vous devez travailler le soir par exemple ou décidez de vous détendre devant votre TV.

Le port de lunettes anti-lumière bleue, est à l’heure actuelle la réponse la plus appropriée à ce phénomène. Vous pouvez ainsi acquérir une paire de lunettes IBlock, sans correction, qui vous garantissent une protection constante contre les effets néfastes des écrans (TV, ordinateurs, tablettes, smartphones, etc.). Ou vous avez le choix d’intégrer le traitement BlueProtect aux verres correcteurs de tous types, y compris les progressifs. Ces deux solutions optiques vous aideront à combattre le stress visuel et la fatigue oculaire, vous permettant de retrouver une meilleure qualité de vie et de préserver la santé de vos yeux à long terme.

Demandez conseil à nos opticiens Visilab qui vous accompagneront afin de trouver ce qui convient le mieux à vos besoins.

 

Haut