Test champ visuel : quelles sont les limites de votre champ de vision ?

Test champ visuel : quelles sont les limites de votre champ de vision ?
Test champ visuel : quelles sont les limites de votre champ de vision ?
Test champ visuel : quelles sont les limites de votre champ de vision ?
Test de la vue en ligne octobre 2015

Aussi appelé champ de vision, le champ visuel comprend tout ce que vos yeux perçoivent autour d’eux. Quand vous conduisez ou marchez dans la rue, il vous permet de voir arriver de loin tout objet en mouvement. Même en regardant droit devant vous, vos rétines perçoivent une partie de ce qui se passe autour d’elles. Les réactions lentes des conducteurs peuvent d’ailleurs mettre sur la piste d’une faiblesse du champ visuel. Pour évaluer le vôtre, faites le test !

Déroulement du test

Pour effectuer ce test, vous aurez simplement besoin d’un crayon ! Cette première étape vous permettra de vous faire une idée sur l’étendue de ce que perçoit votre rétine quand vous fixez un point précis.

Étape 1 : prenez le crayon dans votre main droite et tendez-le droit devant vous. Cachez votre œil gauche avec votre main disponible et fixez l’horizon.

Étape 2 : déplacez lentement le crayon vers la droite en gardant votre bras tendu. Votre œil reste toujours fixé droit devant lui.

Lorsque le crayon n’apparaît plus dans votre champ visuel, il est temps de vous arrêter.

Étape 3 : Reproduisez l’opération de l’autre côté en gardant l’œil gauche fermé. Avec votre bras droit, déplacez le crayon vers la gauche jusqu’à ce qu’il quitte votre champ visuel.

Puis, procéder de même manière pour l’œil gauche (l’œil droit est cette fois fermé)

Bien sûr, vous ne pourrez distinguer clairement le crayon en ayant le regard fixé sur l’horizon. Vous le percevrez comme une masse en mouvement et non comme un objet aux contours précis.

Résultats du test

Un résultat différent pour chaque côté

Vos yeux arrivent à percevoir ce qui les entoure jusqu’à un certain angle. Quand vous avez réalisé le test, le stylo est peu à peu sorti de votre champ visuel. L’angle décrit par votre bras à droite, puis à gauche, représente donc les limites de ce champ de vision. Faire l’exercice pour chaque œil.

Attention, le champ visuel de votre œil droit n’est pas le même côté droit et côté gauche. S’il est correct, il devrait atteindre un angle de 90° du côté droit et de 60° du côté gauche. (Par rapport au point fixé au loin, droit devant)

Le responsable de ce grand mystère n’est autre que votre nez ! Placé à gauche de votre œil droit, il limite en effet le champ de vision de ce dernier. 

Et après ?

Passer un test champ de vision en ligne peut vous mettre la puce à l’oreille quant à certaines faiblesses visuelles. Il ne s’agit cependant pas d’un véritable test ophtalmologique encadré par un professionnel. Impossible, donc, de poser votre diagnostic après l’avoir réalisé.

Si le crayon s’est volatilisé de votre champ de vision avant 90° et 60°, l’idéal consiste à prendre rendez-vous avec un opticien Visilab. Ce dernier vous fera passer un examen de la vue plus complet et détectera un éventuel défaut.

Sur la route, un champ de vision réduit empêche d’anticiper l’arrivée de certains objets en mouvement (piéton, voiture, cycliste, etc.).

champ visuel

Le saviez-vous ?

Avant l’âge de 8 ans, l’ouverture du champ visuel des enfants est plus limitée que celle des adultes. Au quotidien, ils voient surtout ce qui se trouve en face d’eux. Sur la route, ils ont besoin de 4 secondes pour constater qu’une voiture roule, contre 1/7ème de seconde pour les adultes !

Autre danger ? Les enfants ont besoin de repères fixes lorsqu’ils se déplacent. Ils ne peuvent par ailleurs pas évaluer le temps d’approche des voitures, puisqu’ils ont des difficultés à se rendre compte de leur distance et de leur vitesse. A l’inverse, un adulte n’a besoin d’aucun repère pour visualiser tout de suite les objets et personnes en mouvements. 

Trop petit pour être vu, trop petit pour distinguer la signalisation et voir au-delà des obstacles, l’enfant n’est pas dans de très bonnes conditions lorsqu’il marche dans la rue. A cause de son système perceptif à part, il n’est pas non plus capable de synthétiser et d’anticiper tous les dangers de la route. Dangers qu’il oublie d’autant plus lorsque son affect est sollicité. C’est par exemple le cas lorsqu’il court après un ballon, ou tente de rejoindre un ami de l’autre côté de la route.

Aussi appelé champ de vision, le champ visuel comprend tout ce que vos yeux perçoivent autour d’eux. Quand vous conduisez ou marchez dans la rue, il vous permet de voir arriver de loin tout objet en mouvement. Même en regardant droit devant vous, vos rétines perçoivent une partie de ce qui se passe autour d’elles. Les réactions lentes des conducteurs peuvent d’ailleurs mettre sur la piste d’une faiblesse du champ visuel. Pour évaluer le vôtre, faites le test !

Déroulement du test

Pour effectuer ce test, vous aurez simplement besoin d’un crayon ! Cette première étape vous permettra de vous faire une idée sur l’étendue de ce que perçoit votre rétine quand vous fixez un point précis.

Étape 1 : prenez le crayon dans votre main droite et tendez-le droit devant vous. Cachez votre œil gauche avec votre main disponible et fixez l’horizon.

Étape 2 : déplacez lentement le crayon vers la droite en gardant votre bras tendu. Votre œil reste toujours fixé droit devant lui.

Lorsque le crayon n’apparaît plus dans votre champ visuel, il est temps de vous arrêter.

Étape 3 : Reproduisez l’opération de l’autre côté en gardant l’œil gauche fermé. Avec votre bras droit, déplacez le crayon vers la gauche jusqu’à ce qu’il quitte votre champ visuel.

Puis, procéder de même manière pour l’œil gauche (l’œil droit est cette fois fermé)

Bien sûr, vous ne pourrez distinguer clairement le crayon en ayant le regard fixé sur l’horizon. Vous le percevrez comme une masse en mouvement et non comme un objet aux contours précis.

Résultats du test

Un résultat différent pour chaque côté

Vos yeux arrivent à percevoir ce qui les entoure jusqu’à un certain angle. Quand vous avez réalisé le test, le stylo est peu à peu sorti de votre champ visuel. L’angle décrit par votre bras à droite, puis à gauche, représente donc les limites de ce champ de vision. Faire l’exercice pour chaque œil.

Attention, le champ visuel de votre œil droit n’est pas le même côté droit et côté gauche. S’il est correct, il devrait atteindre un angle de 90° du côté droit et de 60° du côté gauche. (Par rapport au point fixé au loin, droit devant)

Le responsable de ce grand mystère n’est autre que votre nez ! Placé à gauche de votre œil droit, il limite en effet le champ de vision de ce dernier. 

Et après ?

Passer un test champ de vision en ligne peut vous mettre la puce à l’oreille quant à certaines faiblesses visuelles. Il ne s’agit cependant pas d’un véritable test ophtalmologique encadré par un professionnel. Impossible, donc, de poser votre diagnostic après l’avoir réalisé.

Si le crayon s’est volatilisé de votre champ de vision avant 90° et 60°, l’idéal consiste à prendre rendez-vous avec un opticien Visilab. Ce dernier vous fera passer un examen de la vue plus complet et détectera un éventuel défaut.

Sur la route, un champ de vision réduit empêche d’anticiper l’arrivée de certains objets en mouvement (piéton, voiture, cycliste, etc.).

champ visuel

Le saviez-vous ?

Avant l’âge de 8 ans, l’ouverture du champ visuel des enfants est plus limitée que celle des adultes. Au quotidien, ils voient surtout ce qui se trouve en face d’eux. Sur la route, ils ont besoin de 4 secondes pour constater qu’une voiture roule, contre 1/7ème de seconde pour les adultes !

Autre danger ? Les enfants ont besoin de repères fixes lorsqu’ils se déplacent. Ils ne peuvent par ailleurs pas évaluer le temps d’approche des voitures, puisqu’ils ont des difficultés à se rendre compte de leur distance et de leur vitesse. A l’inverse, un adulte n’a besoin d’aucun repère pour visualiser tout de suite les objets et personnes en mouvements. 

Trop petit pour être vu, trop petit pour distinguer la signalisation et voir au-delà des obstacles, l’enfant n’est pas dans de très bonnes conditions lorsqu’il marche dans la rue. A cause de son système perceptif à part, il n’est pas non plus capable de synthétiser et d’anticiper tous les dangers de la route. Dangers qu’il oublie d’autant plus lorsque son affect est sollicité. C’est par exemple le cas lorsqu’il court après un ballon, ou tente de rejoindre un ami de l’autre côté de la route.

Aussi appelé champ de vision, le champ visuel comprend tout ce que vos yeux perçoivent autour d’eux. Quand vous conduisez ou marchez dans la rue, il vous permet de voir arriver de loin tout objet en mouvement. Même en regardant droit devant vous, vos rétines perçoivent une partie de ce qui se passe autour d’elles. Les réactions lentes des conducteurs peuvent d’ailleurs mettre sur la piste d’une faiblesse du champ visuel. Pour évaluer le vôtre, faites le test !

Déroulement du test

Pour effectuer ce test, vous aurez simplement besoin d’un crayon ! Cette première étape vous permettra de vous faire une idée sur l’étendue de ce que perçoit votre rétine quand vous fixez un point précis.

Étape 1 : prenez le crayon dans votre main droite et tendez-le droit devant vous. Cachez votre œil gauche avec votre main disponible et fixez l’horizon.

Étape 2 : déplacez lentement le crayon vers la droite en gardant votre bras tendu. Votre œil reste toujours fixé droit devant lui.

Lorsque le crayon n’apparaît plus dans votre champ visuel, il est temps de vous arrêter.

Étape 3 : Reproduisez l’opération de l’autre côté en gardant l’œil gauche fermé. Avec votre bras droit, déplacez le crayon vers la gauche jusqu’à ce qu’il quitte votre champ visuel.

Puis, procéder de même manière pour l’œil gauche (l’œil droit est cette fois fermé)

Bien sûr, vous ne pourrez distinguer clairement le crayon en ayant le regard fixé sur l’horizon. Vous le percevrez comme une masse en mouvement et non comme un objet aux contours précis.

Résultats du test

Un résultat différent pour chaque côté

Vos yeux arrivent à percevoir ce qui les entoure jusqu’à un certain angle. Quand vous avez réalisé le test, le stylo est peu à peu sorti de votre champ visuel. L’angle décrit par votre bras à droite, puis à gauche, représente donc les limites de ce champ de vision. Faire l’exercice pour chaque œil.

Attention, le champ visuel de votre œil droit n’est pas le même côté droit et côté gauche. S’il est correct, il devrait atteindre un angle de 90° du côté droit et de 60° du côté gauche. (Par rapport au point fixé au loin, droit devant)

Le responsable de ce grand mystère n’est autre que votre nez ! Placé à gauche de votre œil droit, il limite en effet le champ de vision de ce dernier. 

Et après ?

Passer un test champ de vision en ligne peut vous mettre la puce à l’oreille quant à certaines faiblesses visuelles. Il ne s’agit cependant pas d’un véritable test ophtalmologique encadré par un professionnel. Impossible, donc, de poser votre diagnostic après l’avoir réalisé.

Si le crayon s’est volatilisé de votre champ de vision avant 90° et 60°, l’idéal consiste à prendre rendez-vous avec un opticien Visilab. Ce dernier vous fera passer un examen de la vue plus complet et détectera un éventuel défaut.

Sur la route, un champ de vision réduit empêche d’anticiper l’arrivée de certains objets en mouvement (piéton, voiture, cycliste, etc.).

champ visuel

Le saviez-vous ?

Avant l’âge de 8 ans, l’ouverture du champ visuel des enfants est plus limitée que celle des adultes. Au quotidien, ils voient surtout ce qui se trouve en face d’eux. Sur la route, ils ont besoin de 4 secondes pour constater qu’une voiture roule, contre 1/7ème de seconde pour les adultes !

Autre danger ? Les enfants ont besoin de repères fixes lorsqu’ils se déplacent. Ils ne peuvent par ailleurs pas évaluer le temps d’approche des voitures, puisqu’ils ont des difficultés à se rendre compte de leur distance et de leur vitesse. A l’inverse, un adulte n’a besoin d’aucun repère pour visualiser tout de suite les objets et personnes en mouvements. 

Trop petit pour être vu, trop petit pour distinguer la signalisation et voir au-delà des obstacles, l’enfant n’est pas dans de très bonnes conditions lorsqu’il marche dans la rue. A cause de son système perceptif à part, il n’est pas non plus capable de synthétiser et d’anticiper tous les dangers de la route. Dangers qu’il oublie d’autant plus lorsque son affect est sollicité. C’est par exemple le cas lorsqu’il court après un ballon, ou tente de rejoindre un ami de l’autre côté de la route.

Haut