L'hypermétropie

L'hypermétropie
L'hypermétropie
L'hypermétropie
Troubles de la vision août 2015

Les symptômes

Vision floue de près et de loin. L’hypermétropie peut apparaître chez le sujet jeune mais, jusqu’à la quarantaine, elle est souvent compensée par l’accommodation, au prix d’une fatigue visuelle.

Les causes

Anomalie héréditaire qui se caractérise par un œil « trop court » par rapport à sa puissance. De ce fait, les rayons lumineux ne parviennent pas à converger sur la rétine (l’image se forme en arrière de celle-ci) lorsque l’accommodation ne compense plus ce défaut. Une autre, plus rare, est une anomalie de la convergence du cristallin.

Les statistiques

35 % chez les moins de 60 ans, 70 % chez les plus de 70 ans.

Les solutions

Lunettes ou lentilles à verres convexes (convergents). Que ce soient les verres optiques, les lentilles ou un traitement chirurgical, l’objectif est le même : dévier les rayons lumineux afin que les images des objets éloignés se forment sur la rétine et non en arrière de celle-ci.

Les symptômes

Vision floue de près et de loin. L’hypermétropie peut apparaître chez le sujet jeune mais, jusqu’à la quarantaine, elle est souvent compensée par l’accommodation, au prix d’une fatigue visuelle.

Les statistiques

35 % chez les moins de 60 ans, 70 % chez les plus de 70 ans.

Les causes

Anomalie héréditaire qui se caractérise par un œil « trop court » par rapport à sa puissance. De ce fait, les rayons lumineux ne parviennent pas à converger sur la rétine (l’image se forme en arrière de celle-ci) lorsque l’accommodation ne compense plus ce défaut. Une autre, plus rare, est une anomalie de la convergence du cristallin.

Les solutions

Lunettes ou lentilles à verres convexes (convergents). Que ce soient les verres optiques, les lentilles ou un traitement chirurgical, l’objectif est le même : dévier les rayons lumineux afin que les images des objets éloignés se forment sur la rétine et non en arrière de celle-ci.

Les symptômes

Vision floue de près et de loin. L’hypermétropie peut apparaître chez le sujet jeune mais, jusqu’à la quarantaine, elle est souvent compensée par l’accommodation, au prix d’une fatigue visuelle.

Les causes

Anomalie héréditaire qui se caractérise par un œil « trop court » par rapport à sa puissance. De ce fait, les rayons lumineux ne parviennent pas à converger sur la rétine (l’image se forme en arrière de celle-ci) lorsque l’accommodation ne compense plus ce défaut. Une autre, plus rare, est une anomalie de la convergence du cristallin.

Les statistiques

35 % chez les moins de 60 ans, 70 % chez les plus de 70 ans.

Les solutions

Lunettes ou lentilles à verres convexes (convergents). Que ce soient les verres optiques, les lentilles ou un traitement chirurgical, l’objectif est le même : dévier les rayons lumineux afin que les images des objets éloignés se forment sur la rétine et non en arrière de celle-ci.

Haut