Le daltonisme

Le daltonisme
Troubles de la vision février 2017

Définition du daltonisme

Touchant entre 8 et 10 % de la population masculine, le daltonisme est un trouble visuel qui modifie la perception de certaines couleurs. Le plus souvent transmis génétiquement, il concerne nettement plus volontiers les hommes. Cette prédisposition masculine est une affaire de chromosomes. Le daltonisme ne se développe en effet chez la femme que si ses deux chromosomes X sont atteints. L’homme n’ayant qu’un seul chromosome X, le risque est donc plus important. La forme la plus fréquente de daltonisme est une difficulté à distinguer les nuances de vert et de rouge.     

Comment voit un daltonien ?

Pour comprendre ce que perçoivent les daltoniens, il faut commencer par faire le lien entre rétine et perception des couleurs. Certaines cellules rétiniennes, appelées cônes, sont là pour nous aider à lire et distinguer les couleurs les unes des autres. Le daltonisme est le résultat d’une anomalie fonctionnelle de certains de ces cônes. 

Ainsi, ce dysfonctionnement empêche les daltoniens de faire la différence entre un certain nombre de couleurs, et en particulier le rouge, le vert et parfois même le bleu. La couleur déficiente dépend du type de daltonisme : deutéranomal, protanomal ou tritanomal.   

Test daltonisme

Pour dépister un éventuel daltonisme, il existe aujourd’hui de nombreux tests. Avec ses planches pseudo-isochromatiques et ses points colorés, le test d’Ishihara est le plus célèbre et le plus courant d’entre eux. L’exercice consiste à essayer de distinguer un numéro sur une mosaïque de points aux nuances rouges et vertes. D’autres tests, et en particulier dédiés au classement de nuances, permettent de déceler plus précisément les différentes déficiences. Certains de ces dépistages sont disponibles en ligne en version simplifiée, mais un rendez-vous chez un ophtalmologue ou votre optométriste Visilab s’impose en cas de doute.

Lunettes pour daltoniens

Aider les 300 millions de daltoniens dans le monde à voir la vie en couleurs ? C’est le challenge de la start-up californienne EnChroma, qui a décidé de créer des lentilles et lunettes spécifiquement conçues pour contrer les effets du daltonisme. Le concept ? Des verres correcteurs spéciaux qui filtrent les longueurs d’ondes de la lumière dans le but d’envoyer au cerveau des signaux de couleurs amplifiés.

Cette révolution permettrait de corriger efficacement les deux daltonismes les plus courants, à savoir le protanomal et le deutéranomal.  

Parce que chaque daltonisme présente ses spécificités, le diagnostic par le test est une démarche particulièrement importante. Parlez-en avec votre opticien Visilab lors de votre prochaine visite.

Haut