La protection des yeux sur le toit du monde

La protection des yeux sur le toit du monde
La protection des yeux sur le toit du monde
La protection des yeux sur le toit du monde
Visilab sur le terrain

Des lunettes de soleil au Zanskar (Himalaya indien)

Grâce aux dons de sa généreuse clientèle, Visilab s’emploie à aider les populations défavorisées dont les conditions de vie et les revenus modestes ne leur permettent pas de s’acheter des lunettes solaires, protection optimale contre le soleil.

Depuis quelques années, Rebecca Hertzog, médecin assistante dans un cabinet généraliste à Andermatt et bénévole, apporte également sa contribution en partant régulièrement en Inde pour redistribuer les lunettes de soleil collectées tout au long de l’année dans les magasins Visilab.

 

Voici son récit de voyage en 2016 :

« En se rendant dans la vallée du Zanskar, bordée par les majestueuses montagnes himalayennes de plus de 6000 mètres d’altitude, on réalise vite l’utilité et le besoin de lunettes de soleil pour la population locale.

En voyant les gens travailler dans les champs sous un soleil fort et éblouissant, on comprend qu’ici les lunettes de soleil ne sont ni un objet de luxe ni un accessoire de mode mais une protection indispensable pour les yeux. Le Zanskar est un semi-désert de haute altitude. La terre travaillée par l’homme est sèche et poussiéreuse. En été, le soleil est éblouissant et en hiver, la neige enrobe tout de blanc. Les villages sont situés à 3500m, une altitude où les rayons UV sont très intenses.

Les yeux des Zanskari sont exposés à de rudes conditions. La population souffre de ptérygions (épaississement partiel de la conjonctive), cataractes, conjonctivites, larmoiements, kératites et ulcérations.

Depuis la Suisse, il faut presque une semaine de voyage pour arriver dans cette vallée himalayenne isolée. Un long voyage avec une valise de 20kg remplie d’env. 600 paires de lunettes de soleil. On peut se demander comment on arrive à passer la douane et les multiples check-post du Cachemire avec un tel trésor ! Sans doute l’air innocent d’une jeune femme voyageant toute seule et la réponse «Switzerland » à la question « Where are you from M’am ? » semblent faire rêver, créer une énorme confiance et donner le sourire à toutes les forces de sécurité.

Cette année, nous avons choisi d’aller dans les villages de Tankar et Shamulin pour la distribution de lunettes. L’organisation est toujours assez simple… On peut arriver spontanément chez des amis Zanskari, rencontrer une villageoise, qui avec ses pas rapides, va faire la tournée de tout le village annonçant que l’on va donner des « Mig rag » (lunettes de soleil). A peine 30 minutes plus tard, les villageois sont rassemblés dans le salon des amis avec leur famille et leurs thermos de thé, biscuits… Puis la grande distribution des lunettes commence. Tout se déroule avec beaucoup de rires lors des essais de lunettes !

Lorsque chacun a enfin trouvé sa paire de lunettes, on passe à une petite présentation sur les maladies des yeux et leur prévention. Un minuscule beamer, une nappe plus ou moins blanche et des couvertures pour couvrir les fenêtres font l’affaire pour une super salle de cinéma !

Les Zanskari, des enfants aux vieux sages, sont énormément reconnaissants ! En revenant chaque année au Zanskar, je peux confirmer que les gens commencent à porter les lunettes solaires au quotidien et à apprécier leurs avantages. De notre côté, nous avons eu beaucoup de travail en ce début d'année car nous avons créé une association pour soutenir le système de santé au Zanskar. Voici notre site web: http://www.zanskarhealth.com.

C’est merveilleux de pouvoir attaquer un problème de santé à la racine et de faire ainsi de la prévention. Un grand merci à Visilab et tous ses clients qui ont apporté leurs anciennes lunettes inutilisées ! »

Rebecca Hertzog

Des lunettes de soleil au Zanskar (Himalaya indien)

Grâce aux dons de sa généreuse clientèle, Visilab s’emploie à aider les populations défavorisées dont les conditions de vie et les revenus modestes ne leur permettent pas de s’acheter des lunettes solaires, protection optimale contre le soleil.

Depuis quelques années, Rebecca Hertzog, médecin assistante dans un cabinet généraliste à Andermatt et bénévole, apporte également sa contribution en partant régulièrement en Inde pour redistribuer les lunettes de soleil collectées tout au long de l’année dans les magasins Visilab.

 

Voici son récit de voyage en 2016 :

« En se rendant dans la vallée du Zanskar, bordée par les majestueuses montagnes himalayennes de plus de 6000 mètres d’altitude, on réalise vite l’utilité et le besoin de lunettes de soleil pour la population locale.

En voyant les gens travailler dans les champs sous un soleil fort et éblouissant, on comprend qu’ici les lunettes de soleil ne sont ni un objet de luxe ni un accessoire de mode mais une protection indispensable pour les yeux. Le Zanskar est un semi-désert de haute altitude. La terre travaillée par l’homme est sèche et poussiéreuse. En été, le soleil est éblouissant et en hiver, la neige enrobe tout de blanc. Les villages sont situés à 3500m, une altitude où les rayons UV sont très intenses.

Les yeux des Zanskari sont exposés à de rudes conditions. La population souffre de ptérygions (épaississement partiel de la conjonctive), cataractes, conjonctivites, larmoiements, kératites et ulcérations.

Depuis la Suisse, il faut presque une semaine de voyage pour arriver dans cette vallée himalayenne isolée. Un long voyage avec une valise de 20kg remplie d’env. 600 paires de lunettes de soleil. On peut se demander comment on arrive à passer la douane et les multiples check-post du Cachemire avec un tel trésor ! Sans doute l’air innocent d’une jeune femme voyageant toute seule et la réponse «Switzerland » à la question « Where are you from M’am ? » semblent faire rêver, créer une énorme confiance et donner le sourire à toutes les forces de sécurité.

Cette année, nous avons choisi d’aller dans les villages de Tankar et Shamulin pour la distribution de lunettes. L’organisation est toujours assez simple… On peut arriver spontanément chez des amis Zanskari, rencontrer une villageoise, qui avec ses pas rapides, va faire la tournée de tout le village annonçant que l’on va donner des « Mig rag » (lunettes de soleil). A peine 30 minutes plus tard, les villageois sont rassemblés dans le salon des amis avec leur famille et leurs thermos de thé, biscuits… Puis la grande distribution des lunettes commence. Tout se déroule avec beaucoup de rires lors des essais de lunettes !

Lorsque chacun a enfin trouvé sa paire de lunettes, on passe à une petite présentation sur les maladies des yeux et leur prévention. Un minuscule beamer, une nappe plus ou moins blanche et des couvertures pour couvrir les fenêtres font l’affaire pour une super salle de cinéma !

Les Zanskari, des enfants aux vieux sages, sont énormément reconnaissants ! En revenant chaque année au Zanskar, je peux confirmer que les gens commencent à porter les lunettes solaires au quotidien et à apprécier leurs avantages. De notre côté, nous avons eu beaucoup de travail en ce début d'année car nous avons créé une association pour soutenir le système de santé au Zanskar. Voici notre site web: http://www.zanskarhealth.com.

C’est merveilleux de pouvoir attaquer un problème de santé à la racine et de faire ainsi de la prévention. Un grand merci à Visilab et tous ses clients qui ont apporté leurs anciennes lunettes inutilisées ! »

Rebecca Hertzog

Des lunettes de soleil au Zanskar (Himalaya indien)

Grâce aux dons de sa généreuse clientèle, Visilab s’emploie à aider les populations défavorisées dont les conditions de vie et les revenus modestes ne leur permettent pas de s’acheter des lunettes solaires, protection optimale contre le soleil.

Depuis quelques années, Rebecca Hertzog, médecin assistante dans un cabinet généraliste à Andermatt et bénévole, apporte également sa contribution en partant régulièrement en Inde pour redistribuer les lunettes de soleil collectées tout au long de l’année dans les magasins Visilab.

Voici son récit de voyage en 2016 :

« En se rendant dans la vallée du Zanskar, bordée par les majestueuses montagnes himalayennes de plus de 6000 mètres d’altitude, on réalise vite l’utilité et le besoin de lunettes de soleil pour la population locale.

En voyant les gens travailler dans les champs sous un soleil fort et éblouissant, on comprend qu’ici les lunettes de soleil ne sont ni un objet de luxe ni un accessoire de mode mais une protection indispensable pour les yeux. Le Zanskar est un semi-désert de haute altitude. La terre travaillée par l’homme est sèche et poussiéreuse. En été, le soleil est éblouissant et en hiver, la neige enrobe tout de blanc. Les villages sont situés à 3500m, une altitude où les rayons UV sont très intenses.

Les yeux des Zanskari sont exposés à de rudes conditions. La population souffre de ptérygions (épaississement partiel de la conjonctive), cataractes, conjonctivites, larmoiements, kératites et ulcérations.

Depuis la Suisse, il faut presque une semaine de voyage pour arriver dans cette vallée himalayenne isolée. Un long voyage avec une valise de 20kg remplie d’env. 600 paires de lunettes de soleil. On peut se demander comment on arrive à passer la douane et les multiples check-post du Cachemire avec un tel trésor ! Sans doute l’air innocent d’une jeune femme voyageant toute seule et la réponse «Switzerland » à la question « Where are you from M’am ? » semblent faire rêver, créer une énorme confiance et donner le sourire à toutes les forces de sécurité.

Cette année, nous avons choisi d’aller dans les villages de Tankar et Shamulin pour la distribution de lunettes. L’organisation est toujours assez simple… On peut arriver spontanément chez des amis Zanskari, rencontrer une villageoise, qui avec ses pas rapides, va faire la tournée de tout le village annonçant que l’on va donner des « Mig rag » (lunettes de soleil). A peine 30 minutes plus tard, les villageois sont rassemblés dans le salon des amis avec leur famille et leurs thermos de thé, biscuits… Puis la grande distribution des lunettes commence. Tout se déroule avec beaucoup de rires lors des essais de lunettes !

Lorsque chacun a enfin trouvé sa paire de lunettes, on passe à une petite présentation sur les maladies des yeux et leur prévention. Un minuscule beamer, une nappe plus ou moins blanche et des couvertures pour couvrir les fenêtres font l’affaire pour une super salle de cinéma !

Les Zanskari, des enfants aux vieux sages, sont énormément reconnaissants ! En revenant chaque année au Zanskar, je peux confirmer que les gens commencent à porter les lunettes solaires au quotidien et à apprécier leurs avantages. De notre côté, nous avons eu beaucoup de travail en ce début d'année car nous avons créé une association pour soutenir le système de santé au Zanskar. Voici notre site web: http://www.zanskarhealth.com.

C’est merveilleux de pouvoir attaquer un problème de santé à la racine et de faire ainsi de la prévention. Un grand merci à Visilab et tous ses clients qui ont apporté leurs anciennes lunettes inutilisées ! »

Rebecca Hertzog

Haut